Que faire à Naxos ?

Visiter Naxos

Chora, aussi appelée Hora, n’est pas simplement la capitale de Naxos mais également le centre commercial de toutes les îles des Cyclades. L’entrée du port est gardée par la « Portara » du temple inachevé d’Apollon : les romantiques aiment s’y rendre pour regarder son magnifique coucher de soleil. La meilleure façon d’entrevoir le quotidien de ses habitants l’atmosphère de l’île est de se balader dans la vieille ville de Naxos construite autour du château vénitien, le Kastro, datant de 1207. Nous vous conseillons de rentrer par la porte Trani au nord-ouest car elle est surmontée par la tour des Crispi, la seule encore debout. Au centre, vous trouverez l’église catholique ainsi que les couvents des Ursulines et des Capucines. Le musée archéologique, situé à côté du Kastro, vous en apprendra beaucoup sur l’art cycladique.

La grande superficie de Naxos permet une multitude de randonnées, notamment dans la vallée de Traghéa. Lors de votre randonnée, arrêtez-vous sur le site de Kouros de Ménalès, où est exposée une statue de kouroi. Puis promenez-vous dans la région centrale de l’île pour découvrir entre autres les petits villages de Halki, Moni et Filoti, sur la « route des églises ». On vous conseille tout particulièrement Apiranthos qui à nos yeux est certainement l’un des plus beaux villages de l’île. Ses rues et ses habitations en marbre sont un délice pour les yeux. Plusieurs musées, dont le musée archéologique dans la rue principale, vous présenteront des pièces des différentes civilisations influentes de l’île.

N’oubliez pas non plus de vous rendre au temple de Déméter, en direction d’Ano Sangri au centre de l’île.

Les plages de Naxos

Réputées dans le monde entier, les plages de Naxos ne vous décevront pas. L’occasion de ramener un peu de Naxos chez vous ! Saviez-vous que la consistance particulière du sable de l’île permet d’en faire du papier ?

– Agios Georgios, au sud de Chora : proche de la capitale, cette plage est bordée de terrasses et de tavernes agréables. Parfaite pour la pratique de sports nautiques.
– Les plages d’Agios Prokopios et Agios Ana sont situées à environ 5 kilomètres de la capitale. Vous y trouverez tout le confort désiré avec des transats et des commerces environnants.
– Mikri Vigia : située sur la côte ouest, cette plage de sable fin fait le bonheur des véliplanchistes notamment, grâce au « meltemi » qui y souffle régulièrement.
– Kastraki : plus tranquille, cette plage permet de faire d’agréables pique-niques au calme. L’accès à ses criques nécessite une voiture. La plage a été classée comme l’un des sites les plus propres de l’île.
– Apollonas : à la pointe nord de l’île, cette plage de sable permet de profiter d’un peu de repos et d’admirer sa statue de Kouros.

A ne pas manquer à Naxos

Impossible de se rendre à Naxos sans visiter ces lieux :

– Chora, la capitale : agréable pour se promener dans ses rues tortueuses, ne manquez pas la Portara, où devait se tenir anciennement le temple d’Apollon. Promenez-vous aussi dans le Kastro de la ville, la citadelle fortifiée.
– Le temple d’Apollon Palatia, construit au VIème siècle, inachevé.
– L’église de Drosiania dans la Traghéa : cette église chrétienne remonte au VIe siècle. L’architecture est faite de dômes et, à l’intérieur, on trouve des peintures murales de toute beauté.
– L’antique temple de Déméter, sur la route d’Ano Sangri, présente des ruines toujours en bon état.
– Aspiranthos, avec ses rues en marbre, est l’un des plus beaux villages de l’île. On peut également y visiter trois musées : le musée archéologique, le musée folklorique et le musée de la géologie.
– Les Kouros d’Appollonas et de Mélanès : ces statues majestueuses en marbre vraisemblablement abandonnées, représentaient des personnes en plein culte.